Animation et ALESA : textes de référence

L’Education socio-culturelle dans les établissements d’enseignement public agricole, Circulaire de 1965

Extrait : « L’éducation socioculturelle doit permettre de prolonger l’action des professeurs au-delà de l’enseignement dans un contexte plus spontané, (…) (une) utilisation intelligente du temps libre, où (les élèves) peuvent affirmer leurs goûts personnels, où ils puissent se préparer directement à l’exercice de responsabilités. »
Les ASC sont « un lieu privilégié de l’apprentissage à la prise de responsabilité des jeunes, de leur épanouissement personnel, de leur accès à l’autonomie ».

Les associations sportives et culturelles dans les établissements agricoles publics, Rapport de l’inspection de l’enseignement agricole, 1993

Extrait : « Les Associations Sportives et Culturelles, partie prenante de la culture des établissement agricole, semblent être aujourd’hui à un tournant de leur existence.
Un effort d’adaptation est absolument nécessaire pour qu’elles intègrent l’évolution des contextes, et trouvent un dynamisme nouveau. Si leur fonction d’organisation de services et de loisirs est évidente, leurs missions éducatives, et en premier lieu le développement de l’autonomie par l’apprentissage à la prise de responsabilité, doivent être réaffirmées. C’est la condition indispensable pour justifier un soutien accru de l’équipe éducative.
Le développement de cette mission passe notamment par une évolution des statuts, le respect des principes et des règles statutaires des associations – loi 1901, la stricte séparation des opérations relevant de la comptabilité publique ou associative et vraisemblablement un assouplissement des règlements intérieurs dans le cadre de la vie à l’internat. »

La note de service qui organise la création et mise en oeuvre des ALESA, 2003

Les associations des lycéens, étudiants, stagiaires et apprentis (ALESA) – Chapitre IV du Rapport de l’inspection de l’enseignement agricole, 2006

Extrait : « Le bilan de santé des ASC n’encourageait plus à poursuivre ce type de fonctionnement où les jeunes étaient très souvent privés de responsabilités statutaires. (…) La DGER a voulu renouer avec les objectifs affichés dès la création, en 1965, des ASC, de manière extrêmement innovante : en faire « un lieu privilégié de l’apprentissage à la prise de responsabilité des jeunes, de leur épanouissement personnel, de leur accès à l’autonomie ».

Évaluation de la mise en œuvre des ALESA, Rapport de l’inspection de l’enseignement agricole, 2009

Extrait : « Au fil de nos observations d’établissements, nous avons pu rencontrer des établissements dans lesquels le fonctionnement associatif est celui d’une ALESA sans pour autant qu’il y ait eu transformation des statuts. Les fonctions de responsabilités sont de fait confiées aux élèves sous le regard d’adultes. Nous avons rencontré des ALESA dans lesquelles on sollicite (voire on salarie) des adultes pour encadrer la gestion financière. La frontière entre ASC et ALESA n’est donc pas toujours perçue de manière semblable selon les cultures d’établissement.
Dans tous les cas, les équipes enseignantes et les équipes de direction ont fait part de leurs interrogations quant au devenir des ALESA dans le système de contraintes institutionnel actuel mais aussi en fonction des évolutions sociologiques concernant les apprenants. »

1965_e222
Titre: 1965_e222 (74 clics)
Légende:
Nom du fichier: 1965_e222.pdf
Taille: 772 KB
1993_insp92Asc
Titre: 1993_insp92Asc (50 clics)
Légende:
Nom du fichier: 1993_insp92asc.pdf
Taille: 28 KB
2003_DGERC2001-Alesa
Titre: 2003_DGERC2001-Alesa (64 clics)
Légende:
Nom du fichier: 2003_dgerc2001-alesa.pdf
Taille: 38 KB
2006_ALESA-IEA-
Titre: 2006_ALESA-IEA- (46 clics)
Légende:
Nom du fichier: 2006_alesa-iea.pdf
Taille: 142 KB
2009_IEA_alesa
Titre: 2009_IEA_alesa (46 clics)
Légende:
Nom du fichier: 2009_iea_alesa.pdf
Taille: 167 KB

À lire aussi sur le site du CRARC Aquitaine

Charger d'autres articles