En ligne, Babel les temps silencieux, documentaire de Gaël Lemagnen et Julien Raynaud

 

Documentaire sur l’Opéra slam «Tempus Mutum »

écrit et encadré par Marco Codjia et Khalid Bunel

Création Musicale : Alain Lemesle

affiche filmChorégraphe : Sabine Samba

Décors : Gabriel Bordessoules

Costumes: Khalid Bunel

Avec Aurélien, Alexia,Julie, Charline, Esther, Trey, Maud, Manon, Emma, Laurie, Julie, Erika et Florian des lycées Antoine Lomet d »Agen, Odilon Redon de Pauillac, Etienne Restat de Ste Livrade et Fazanis de Tonneins (2 lycées Education Nationale, 2 lycées agricoles)

Les décors ont été conçus par les apprentis du CFAA de Sainte-Livrade.

 


« Avec 150 mots, on vit mal. Et on est malhSans titre 2eureux… »  Avec ces mots, Marco Codjia semble tirer un signal d’alarme et vouloir combattre l’un des grands maux du 21ème siècle : l’appauvrissement de la langue, la perte des mots, vandalisés auprès des jeunes par les nouvelles technologies de communication de masse, détruits par l’image qu’ils se font de leur propre langue maternelle                                        

Marco est, avec son ami Khalid Bunel, l’auteur de Tempus Mutum, le premier opéra-slam à voir le jour en France.

BABEL retrace la genèse de ce projet, de son élaboration jusqu’à sa réalisation sur scène. Durant des mois, Marco et Khalid sont intervenus au sein de plusieurs lycées d’Aquitaine, initiant les élèves à l’écriture et au slam. L’objectif : amener ces jeunes non professionnels à la découverte d’un métier, et les conduire à présenter un spectacle totalement original dans une grande salle de la région ; mais aussi de les sensibiliser à l’utilisation de leur langue maternelle. Encadrés par des chanteurs et des chorégraphes, ils seront mis dans des conditions de spectacle professionnelles.

Le documentaire propose une immersion au sein de ce laboratoire créatif, et s’attache à dépeindre un portrait de la langue française, à comprendre comment des intervenants (auteurs, slammeurs, chorégraphes, artistes…) peuvent aujourd’hui s’inscrire dans une démarche pédagogique complémentaire à celle des professeurs.

Ce film tente de comprendre les mécanismes du processus de professionnalisation accéléré dont les élèves présents à l’écran ont pu bénéficier, et la transmission d’une culture littéraire et artistique au sein de ces lycées, par d’autres biais que le circuit enseignant « traditionnel ».

Babel, les temps silencieux, le blog du film 

À lire aussi sur le site du CRARC Aquitaine

Charger d'autres articles
venenatis Donec ut felis facilisis efficitur. venenatis, felis elementum elit.