Les Chroniques martiennes, concert avec la Cie Fracas et les étudiants de BTS1 anabiotec

Ce projet d’atelier musique s’est déroulé sur huit séances de 4h00 entre décembre 2016 et mars 2017 au lycée agricole de Blanquefort. Les étudiants, nombreux comme à l’accoutumée dans cette classe (31), étaient scindés en deux groupes de 15/16.

J’avais demandé à Frédéric Cazaux et à Sol Hess, les deux musiciens de la compagnie bordelaise Fracas qui ont mené cet atelier, de proposer aux étudiants des textes à travailler. D’une part parce que la lecture à haute voix est un bon exercice d’expression orale, et d’autre part parce que j’avais trouvé cet aspect très intéressant lorsque que j’avais assisté à un autre atelier animé par ces artistes au lycée de la Tour Blanche l’année précédente. Sol a donc apporté le roman « Chroniques martiennes » de Ray Bradbury, et nous avons décidé de travailler avec des extraits de ce livre. Chroniques martiennes est un classique de la littérature de science fiction américaine, et j’aime que les étudiants rencontrent des auteurs lors des ateliers que je leur propose. Ce n’était pas vraiment prévu au départ, mais finalement, les étudiants ont travaillé à la création de morceaux qui accompagnaient l’ambiance particulière de ces textes.

Ce qui a été remarquable c’est que tous les étudiants ont contribué à la création de ces morceaux alors que la plupart d’entre eux n’étaient pas musiciens, et que les intervenants, très impliqués et consciencieux, ont su, dès la première séance, les associer et leur faire des propositions pour qu’ils soient très vite acteurs. Certains étudiants (des musiciennes) de leur côté ont également fait des propositions de morceaux (hors Chroniques martiennes), des reprises, que les intervenants ont aidé à mettre en place pour qu’ils s’intègrent dans le concert final.

Ce concert a eu lieu devant un public volontairement restreint (il était ouvert aux lycéens volontaires, étudiants, professeurs et familles) le jeudi 23 mars 2017. Les conditions étaient très satisfaisantes car la salle du Mascaret est bien équipée pour les concerts, et de plus nous avons pu, grâce à Philippe Peres de l’ABC, bénéficier des services d’un technicien son de la mairie. Les étudiants ont joué les sept morceaux qu’ils avaient créés, pendant environ 40 mn de concert. Je crois pouvoir dire que les spectateurs ont été agréablement surpris et ravis de la qualité de ce travail. En deuxième partie de soirée les intervenants se sont produits en concert avec les deux autres membres de leur groupe Sol Hess and the Sympatics pour un set d’une heure, dont on peut dire je pense qu’il a dû bouleverser quelque peu les repères musicaux d’un public habitué hélas à des choses beaucoup plus stéréotypée en matière de musique…Ce fût aussi une expérience !

En conclusion je dirais que, si les motivations des étudiants étaient variables (musiciens plus intéressés que les autres, temps d’attente parfois un peu long entre les différents morceaux lors des répétitions), certains d’entre eux, les plus introvertis de la classe, se sont littéralement révélés grâce à cet atelier, ont pris confiance en eux d’une manière vraiment inattendue et remarquable, ce qui prouve, s’il le fallait, l’intérêt de ce type d’atelier pour nos élèves. Une vraie réussite donc.

Caroline Nadau, ESC au LEGTA de Blanquefort (33)

À lire aussi sur le site du CRARC Aquitaine

Charger d'autres articles
ut tristique leo. quis sed felis ut sem, justo id