La face cachée de la Médiathèque LE FILM

Projet mené par Anne-Marie Laborde- Professeur d’Education Socioculturelle et Carole Guiraud Documentaliste au Lycée des Métiers de la Montagne d’Oloron Ste Marie (EPLEFPA des Pyrénées-Atlantiques- Nouvelle-Aquitaine)

Contexte :

Dans le cadre de l’éducation à l’image et aux médias les élèves de la classe de 1ère Bac.Pro. (filières CGEA et SAPAT) ont mené un projet autour de la notion des fake news.

Ce projet pluridisciplinaire s’inscrit dans le cadre du Contrat Local d’Education Artistique et Culturelle (CLEAC) de la Communauté de Communes du Haut-Béarn (CCHB) et a été proposé par la Médiathèque des Gaves (CCHB)

Objectifs :

– Sensibiliser les élèves aux images auxquelles ils sont confrontés quotidiennement.

– Responsabiliser les élèves quant à la propagation des informations

Mots clés : Fake news- sources de l’information

Action réalisée : Réalisation d’un documenteur : La face cachée de la Médiathèque

En accord avec la directrice de la Médiathèque et le directeur de la CUMAMOVI il a été décidé que ce documenteur aurait pour thème la Médiathèque des Gaves (CCHB)

Démarche pédagogique avec les élèves :

Les élèves se sont emparés de la Médiathèque d’Oloron comme sujet de leur documenteur.

Deux propositions ont émergé dans le groupe :

– les livres vont disparaître de la médiathèque et seront remplacés par des outils numériques.

– les jeunes ne fréquentent pas la Médiathèque et un fast food va y être implanté afin de rendre ce lieu plus attractif pour eux.

C’est cette dernière option qui a été choisie par le groupe.

Une réflexion a été menée sur comment intégrer la Médiathèque dans le documenteur.

Jusqu’où va la supercherie ?

Afin de les sensibiliser à l’exercice du documenteur la classe a étudié le film de William Karel : Opération lune projeté à la Médiathèque.

Une analyse en a été faite avec le responsable audiovisuel de la Médiathèque.

Questions soulevées : Quelles techniques utiliser pour manipuler le spectateur et semer le doute dans son esprit ?

Réalisation du documenteur :

20H ont été nécessaires en partenariat avec Christelle Veron de la CUMAMOVI

L’écriture du scénario a été réalisée par les élèves (synthèse de plusieurs propositions) et l’intervenante.

Le tournage s’est effectué à la Médiathèque lorsqu’elle était fermée au public, au lycée ainsi qu’au marché d’Oloron.

Le montage a été initié par les élèves sur logiciel Final Cut pro et finalisé par l’intervenante.

Diffusion : A la Villa du Pays d’Art et d’histoire/ Lors du Festival Clap ciné au Cinéma le Mélies de Pau/ Au lycée en présence de tous les élèves/ site du CRARC

Partenaires et soutiens financiers :

Le Complexe Régional d’Action Rurale et Culturelle (CRARC)

la DRAC de Nouvelle Aquitaine.

le Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine.

Le Lycée des Métiers de la Montagne d’Oloron

CUMAMOVI de Pau (Centre de ressources audiovisuelles en direction du monde associatif et scolaire)

 

À lire aussi sur le site du CRARC Aquitaine

Charger d'autres articles
Aliquam felis nec eleifend ipsum Curabitur commodo dictum ut efficitur. sem,