radio : « Le quart d’heure des BTS VO »

 

photo rig

Cindy à l »antenne

Les étudiants de BTSA Viticulture-Œnologie du lycée agroviticole de Bordeaux-Blanquefort doivent réaliser en équipe de 3 des émissions de radio d’une durée de 15 minutes ayant un lien avec la filière Viti-Oeno dans une optique d’éducation artistique. Le langage radiophonique possède d’évidence une dimension artistique et créative.
Opportunité locale, derrière le lycée agricole se trouve les studios de RIG (radio locale de Blanquefort) toujours partante pour des partenariats.
L’opération qui se déroule au premier semestre consiste dans un premier temps en une visite des locaux de RIG suivie d »une rencontre avec le responsable de la radio qui présente un panorama de la radio en France en général et de la situation de RIG en particulier. Dans un deuxième temps, les étudiants doivent s’exprimer une minute devant un micro pour découvrir physiquement l’univers de la radio.
En parallèle, un travail préparatoire est effectué en cours d’ESC:  écoute commentée d’émissions antérieures, formation  au logiciel « Audacity », logiciel gratuit et suffisant de montage sonore. Les  étudiants sont tous dotés de smartphones avec des fonctions de magnétophone de qualité suffisante.
Les étudiants, une fois leurs projets d’émission acceptés doivent la préparer en dehors des  heures de cours (assurer les interviews, enregistrer des sons, écrire des textes, préparer le conducteur de l’émission)…
Pendant 2 ans, les émissions étaient préparées par des binômes d’étudiants et les émissions étaient réalisées en direct. Quand un des étudiants était absent (problème récurrent), le planning était   bouleversé. Avec des groupes de 3, il est plus simple de pallier une absence inopinée et les émissions sont réalisées en différé dans les conditions du direct sur 2 après-midi…
Cette opération permet aux étudiants de faire preuve de créativité collective. Comment concevoir une émission qui soit à la fois informative et attrayante ? La forme choisie est libre : interviews, reportage, émissions comiques…
Les étudiants font un véritable travail autour de l’expression orale, certes un peu stressant mais à mon sens utile. C’est l’occasion pour eux de se confronter à un micro, de gérer au mieux un texte écrit en évitant la lecture pesante, de s’écouter dans un deuxième temps.
L’investissement des équipes est variable, la qualité des émissions proposées très hétérogène mais l’expérience n’est pas anodine et utile pour les étudiants au niveau de l »expression orale mais aussi au niveau artistique en créant un objet sonore.

À lire aussi sur le site du CRARC Aquitaine

Charger d'autres articles
Praesent nunc venenatis in tristique libero. elementum elit. nec at dolor. lectus